Monica Levert                                          Psychothérapie - Gestalt - EMDR

 
 

DĂ©finition :

  1. “Les points de suspension, transcrivant une mĂ©lodie suspensive, indiquent seulement que tout n’est pas dit. Ils peuvent survenir dans le cours de la phrase pour annoncer que la pensĂ©e n’est pas achevĂ©e, qu’elle va revenir sous une autre forme“. (Gradus)


  2. Par extension : Interruption du sens, tenir en suspens, suspendre le temps, surprendre...


Quoi ?

  1. “Points de suspension” est un atelier qui rend possible la prise de contact avec son intĂ©rioritĂ© et la rĂ©vĂ©lation de soi Ă  travers l’écrit. C’est un espace oĂč le temps est suspendu. Un entre-deux oĂč chacun peut interroger son lien Ă  soi et Ă  l’autre (participant, animateur, le mot, ce qui s’écrit, ce qui refuse de s’écrire...).

  2. Des voies peuvent, lors de cette suspension, prendre des routes inattendues et laisser progressivement surgir des images intĂ©rieures, nĂ©es de l’histoire de chacun, permettant l’écoute de ses propres dĂ©sirs et capacitĂ©s de crĂ©ation et de changement. “Points de suspension” donne aux participants l’opportunitĂ© de se surprendre.

  3. Chaque atelier peut tenir en suspens la dĂ©couverte, ou aboutir Ă  un texte, Ă  un sens, Ă  une nouvelle rencontre avec soi et l’autre. Il permet de ressentir le bonheur du mot juste et de la naissance d’un texte, d’une idĂ©e, d’une voix et cela Ă  partir du rien.


Comment ?

  1. Les propositions d'Ă©criture, souvent ludiques, sont Ă©laborĂ©es pour donner libre cours Ă  l'imaginaire et Ă  la crĂ©ativitĂ©. Les thĂšmes qui peuvent ĂȘtre abordĂ©s cherchent la rencontre avec des facettes peu connues, voire inconnues de soi, dans une visĂ©e d'ouverture et de mouvement.

  2. La lecture des textes favorise la distanciation et elle participe au processus de reconnaissance par l'Ă©coute et le regard de l'autre.

  3. Ensemble, nous pouvons interroger les craintes, les blocages, ainsi que l'envahissement des mots qui se disent malgré soi.

  4. Dans un cadre sécurisant et avec le contenant du groupe, s'offre l'espace pour le jaillissement du texte vers une prise de conscience et une inscription différente de soi au monde.


Pour qui ?

  1. Les ateliers sont ouverts Ă  tous, dans une recherche de soi Ă  travers l'Ă©criture.

  2. Ils n'ont pas de visée littéraire.

L’atelier “Points de suspension”

“L’idĂ©e naĂźt de la phrase

comme le rĂȘve dĂ©vie

selon les poses

d’un dormeur qui se retourne”

Jean Cocteau